La lune

  Le 25 mai 2014

 ​Planche de Kernem N

Vénérable Maître Et vous tous mes SS .’. et FF.’.

LA  LUNE

Que représente la lune pour  moi?

  Cette question s’est imposée à moi tout naturellement lorsqu’une fois initiée, j’avais vu la lune en loge. En effet que représente ce luminaire pour moi biculturelle ou plutôt tri culturelle, maintenant que je suis devenue franc-maçonne?

Beaucoup de choses…

Que représentait la Lune pour la petite cambodgienne que j’étais ?

La lune a rythmé mes jours et mes nuits, ma vie civile et religieuse. En Asie nous vivons au rythme de la lune.

Le Cambodge étant un pays très chaud nous attendions la lune c’est à dire la nuit fraîche et humide avec impatience. Elle représentait pour moi le calme, la douceur de vivre, la sérénité, la paix intérieure, un moment d’intimité, de retour sur soi. Elle était considérée comme la reine des éléments nutritifs. Elle était le symbole de la Fertilité.

Par ces nuits calmes où le silence régnait, nous avions le loisir de contempler le ciel pour observer les différentes phases lunaires. Le premier croissant de lune était très attendu. C’était le signal d’un renouveau, une naissance ou plutôt une renaissance après trois jours de mort. C’était la première lueur de lumière dans la nuit noire. Cette lune en période croissante était discrète. Sa luminosité était douce et progressive. Elle permettait de voir mieux et plus loin. Ce croissant se remplissait petit à petit pour s’arrondir progressivement et devenir un cercle parfait. De l’adolescente encore androgyne, elle était devenue la femme mûre, la mère. Elle était bien pleine et radieuse. Sa lumière était douce et caressante. J’étais bien avec elle car jamais la Lune ne nous éblouissait contrairement au Soleil. Sa compagnie m’était agréable. Je n’avais pas besoin de parler. Il me suffisait de la contempler, de l’écouter. Je me sentais comprise. A près sa période de splendeur c’était le déclin. C’était la vieille femme qui se rapetissait pour disparaître. Ce sommeil progressif allait se terminer par sa mort momentanée de trois jours. Elle allait réapparaître plus belle plus radieuse que jamais et de nouveau disparaître dans 28 jours. Ainsi va la lune . Elle est à l’image des saisons, de la vie. Elle croît, décroît, disparaît. Comme l’Homme elle est soumise à la loi universelle du devenir sauf que la lune ne disparaît jamais définitivement. Son cycle de 28 jours correspond au cycle menstruel de la femme. La lune est le symbole des rythmes biologiques de renouvellement. Elle est l’astre des rythmes de la vie. Tout symbole étant ambivalent, la lune est la naissance mais elle est aussi la mort. C’est ainsi qu’elle est représentée dans le chignon de Shiva, dieu destructeur ou plutôt de la transformation dans la Trimurti brahmaniste.

Les Asiatiques vivent aux rythmes de la lune.

                                                                                                                                              1

Leur calendrier traditionnel est luni-solaire. Les mois ont 29 ou 30 jours. Il faut donc rajouter tous les quatre ans un treizième mois pour rattraper le calendrier solaire. Dans ce calendrier tous les mois débutent le lendemain de la nouvelle lune et la nouvelle année commence avec le printemps. Les jours religieux bouddhistes sont au nombre de quatre et correspondent aux quatre principales phases lunaires. Bouddha est né, a trouvé l’illumination et est mort un soir de pleine lune. Les Chinois célèbrent spécifiquement la lune, le quinzième jour du huitième de l’équinoxe d’automne. Ce jour là ils mangent des gâteaux de lune, biscuits ronds comme le disque lunaire.

La lune est le pivot de l’astrologie chinoise qui distingue 28 maisons lunaires. Les décisions importantes ne sont prises qu’après avoir consulté un astrologue. Les dates de signature de contrats importants, de mariage, d’achat de maison sont fixés suivant les résultats de la consultation. J’ai lu récemment un article qui dit qu’en Inde, à l’époque actuelle, pour que les enfants naissent sous un bon augure, les parents qui ont les moyens demandent une césarienne dont la date est fixée par un astrologue. Je vous livre l’information sans commentaire.

Autre particularité asiatique, la lune est représentée en orange ou jaune et le soleil en rouge. L’orange ou le jaune symbolise la lumière, un mot évocateur pour les Francs-maçons. Le rouge symbolise l’énergie vitale, la joie. ( Les frères et sœurs qui étaient là le jour de mon initiation ont vraisemblablement remarqué que j’étais habillée en rouge. J’étais venue en rouge ce jour là parce que j’étais contente. Je ne savais pas qu’il fallait que je vienne en noir ).

En Asie les couleurs jouent un rôle important. C’est ainsi que les jours de la semaine ont chacun une couleur particulière. Comme ici le dimanche est le jour du Soleil, le lundi est le jour de la Lune etc.

Et lors des cérémonies officielles, au Cambodge tout le monde porte les habits de la couleur du jour. C’était d’un très bel effet et un très beau souvenir d’enfance.

J’arrive en France et je vois aussi la Lune partout. Certes elle n’influence ni la vie civile ni la vie religieuse. Le calendrier grégorien ne fonctionne pas par rapport à la Lune mais au Soleil et les fêtes chrétiennes n’ont aucun rapport avec les phases lunaires. Elle n’en est pas moins présente dans la vie quotidienne.

Elle est souvent présentée sur les tables les matins de dimanche et des jours de fête sous forme de croissants

Ces délicieux croissants ont une jolie histoire. Un soir  d’automne 1529 un apprenti boulanger autrichien, sûrement par un soir de pleine lune, a aperçu au loin les drapeaux des troupes ottomanes de Soliman le magnifique qui attaquaient Vienne. Il a donné l’alerte mettant ainsi en fuite les soldats turcs. En souvenir de cette victoire, les Autrichiens ont fabrique une viennoiserie en forme de croissant de lune, symbole de l’Islam.

Je disais donc que la vie quotidienne française est imprégnée par la lune. Bon nombre d’artistes ont écrit, chanté, composé sur le thème de la lune.

Tous les frères et sœurs présents ce soir connaissent ces vers célèbres de LAMARTINE. Je cite :

 ​La lune est dans le ciel et le ciel est sans voile ;

 ​Comme un phare avancé sur un rivage obscur,

 ​Elle éclaire de loin la route des étoiles.

Et d’aucuns nous affirment malgré la beauté de ces vers que bien sûr Tout ça ne vaut pas le clair de lune à Maubeuge. Enfants, nous avons tous chanté Au clair de la lune. Et d’autres Clair de Lune ont été composés par Beethoven, Debussy, Fauré.

La liste des artistes n’est bien sûr pas exhaustive. La lune a toujours inspiré, inspire et inspirera encore les hommes. Elle est aussi très présente dans le langage quotidien. Par exemple, en ce moment pour Monsieur Claude ALLEGRE, ministre de l’Education Nationale, les lycéens demandent la lune. Quant à eux ils espèrent ne pas avoir aboyé à la lune

                                                                                                                                              2

 et même décrocher la lune si leurs revendications aboutissent. Nous sommes tous plus ou moins bien lunés certains jours. Certains d’entre nous en venant ici veulent même voir la face cachée de la lune. Et on dit aussi : Qui cherche la lune ne voit pas les étoiles. Nous savons que la lune de miel dure peu de temps et que la lune de fiel peut durer toute une vie

En Météorologie on parle de la Lune rousse qui normalement commence en avril et finit en mai.

Je sais qu’en Astrologie, la lune noire joue un rôle important, mais n’étant pas versée dans cet art je peux rien vous dire de plus.

Les calendriers des juifs et des musulmans ont eux aussi un rapport avec la lune.

On sait que les mois du calendrier juif débutent par la nouvelle lune dont l’apparition est saluée par des prières spéciales. C’est un calendrier l’uni- solaire. Quant aux musulmans, ils ont un calendrier purement lunaire et le mois du Ramadan est donc mobile par rapport au calendrier grégorien. Je disais plus loin que le croissant de lune est le symbole de l’Islam. Allah a donné aux hommes le croissant de Lune pour la mesure du temps dit le Coran. Ce symbole se retrouve sur le drapeau de certains pays islamiques tels que l’Algérie, la Tunisie, etc. Pour les pays de confession musulmane la croix rouge devient le croissant rouge. A remarquer que ce croissant, symbole de l’Islam est représenté en période décroissante alors que celui de l’Art Royal est représenté toujours en période croissante. Certains auteurs et beaucoup d’entre nous disent que le croissant de lune avec l’étoile, aujourd’hui considérés comme un symbole typiquement islamique est d’origine turque. Malek CHEBEL, algérien et anthropologue dans son livre intitulé SYMBOLES DE L’ISLAM nous dit :

Vieil emblème sassanide, le croissant de lune est devenu progressivement le symbole de l’Islam. Bien qu’il figure depuis longtemps dans les armoiries de l’empire ottoman, c’est seulement au XIXème siècle qu’il fut associé aux emblèmes des autres pays musulmans.

Dans l’iconographie chrétienne, à des époques fort variées, le Soleil et la Lune surmontent des représentations du Christ, soit à son baptême (ivoire byzantin du VIème siècle au musée de Lyon), soit sur une Piéta (comme au musée des Augustins de Toulouse). Leur présence souligne le caractère cosmique du sacrifice du Christ.

 ​Et que vois-je le jour de mon initiation ? Le Soleil et la Lune. Ma belle lune bien jaune, bien ronde qui éclairait les nuits de mon enfance est devenue tout argentée. Comme moi elle a vieilli mais par contre elle a maigri. Il ne reste plus qu’un maigre croissant de lune. La deuxième particularité de cette lune, et vous l’avez peut-être remarqué avant moi, c’est que la partie exposée du côté solaire est sombre alors qu’elle devrait être claire puisqu’elle reçoit et réfléchit la lumière solaire.

Depuis ces premières constations et la joie de retrouver la lune, j’ai pu apprécier le symbolisme de la Franc-maçonnerie.

En Loge, sous une voûte étoilée, à l’Orient et sur le tableau d’apprenti se trouvent le Soleil et la Lune. La Loge est l’image de l’Univers, placée sous la voûte protectrice entre Ciel et Terre. Elle contient tout notre monde.

La Lune se trouve placée à la droite du Vénérable Maître, c’est à dire au septentrion, au-dessus de la  Secrétaire et le Soleil, à sa gauche, c’est à dire au midi au-dessus de l’Orateur, quel que soit le rite pratiqué.

Notre livre d’instruction au grade d’Apprenti nous dit :

Le Soleil représente symboliquement la Raison qui éclaire les intelligences et la Lune figure l’imagination qui revêt les idées de formes qu’elle conçoit. Le Maître de la loge personnifie le principe conscient qui doit rayonner, après avoir été illuminé sous la double influence du raisonnement et de l‘imagination.

Au rite Ecossais Ancien et Accepté, c’est à dire le nôtre, la Lune se trouve face à la colonne B et le Soleil face à la colonne J. Au rite français les colonnes sont inversées.

                                                                                                                                              3

La Lune veille sur les premiers pas des Apprentis qui sont placés sur la colonne du Nord parce qu’ils n’ont pas reçu la totale Lumière. Elle est associée à la Nuit, à l’Humidité, aux Ténèbres, à la Féminité passive et au Yin. Elle est de couleur argentée. Elle est le Mercure des Alchimistes. Comme la Lune la Secrétaire emmagasine les informations et les restitue à la prochaine tenue. Travaillant au rite Ecossais Ancien et Accepté, intuitivement, il me semble logique que l’Apprenti passe d’abord devant la colonne B sous le regard bienveillant de la Lune. La lettre B est pour moi un symbole féminin avec ses formes bien rondes. Elle représente la Réceptivité, les moyens de réalisation de l’idéal. Pendant leur apprentissage les Apprentis n’ont pas le droit de parler. Ce silence obligatoire, accepté et consenti permet une intériorité, un retour sur soi. Ce passage dans le Noir et l’Humidité est propice à la montée de la sève vers la Lumière. La Lune de la franc-maçonnerie n’est pas pleine mais en croissance, en devenir, à l’image des Apprentis qui ont fait un passage par le cabinet de réflexion et qui sont encore des bourgeons. Ces bourgeons deviendront des fruits mûrissant au Soleil du Midi. Ce sont les Compagnons qui vont plus tard devenir des Maîtres et essaimer à leur tour les graines du Savoir. Cette vacuité de la lune n’est pas un vide mais un appel à la plénitude future.

A PROJET, loge qui travaille au rite Français moderne, le Vénérable Maître, à l’ouverture de la tenue dit :

Le Soleil éclaire les ouvriers le jour. La Lune éclaire les ouvriers la nuit et le Vénérable Maître à tout temps dans sa loge.

Nous voyons que la Lune est présente dans la Loge quel que soit le rite.

Je disais que la Lune est perçue comme le symbole de la féminité passive. Une des raisons est que dans la langue française la Lune est du genre féminin. Faut-il pour cela confondre genre et sexe ? Dans certaines langues elle est du genre masculin. Si dans notre culture la Lune est le principe féminin, elle n’est en rien inférieure au Soleil principe masculin. Au départ on ne savait pas que la Lune n’avait pas de lumière propre. Elle est seulement un des deux luminaires, le Soleil éclairant le jour et la Lune éclairant la nuit. Et ce n’est pas parce qu’on est différent qu’on est inférieur ou supérieur. Comment alors expliquer que la tour de la Lune de la cathédrale de Chartres est plus petite que la tour du Soleil ? Pourquoi à Teotihuacan au Mexique la pyramide de la Lune est-elle plus petite que la pyramide du Soleil ? Pourquoi dans la croyance bouddhiste de la réincarnation faut-il naître d’abord Femme avant de renaître Homme ? En quoi la Lune est-elle inférieure au Soleil et par analogie la Femme inférieure à l’Homme ? Ces questions sont sans réponse de ma part.

Si au niveau spirituel le Soleil représente le Don et la Lune la Réceptivité, ils sont obligatoirement interdépendants.

« Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute » nous dit Jean de La Fontaine.

En Loge l’association Lune-Soleil, me fait penser au Pavé mosaïque, symbolisme du binaire par l’alternance régulière de Blanc et de Noir. Cette dualité (blanc et noir) ne doit pas être perçue comme une opposition mais comme une conciliation des contraires.

L’association Lune-Soleil est aussi le Yin-Yang du Taoïsme. C’est l’expression du Dualisme et du Complémentarisme universel. Nous savons tous qu’il n’y a pas de clarté sans confusion ni de lumière sans ombre. Le Yin et le Yang ne s’opposent jamais d’une façon absolue parce qu’il y a toujours une période de mutation qui permet une continuité. Tout, Homme, Temps, Espace est tantôt Yin tantôt Yang.

Passons de ce binaire Soleil- Lune au ternaire Soleil-Lune-Delta lumineux ou Soleil-Lune-Vénérable Maître. Le chiffre 3 est le chiffre de l’Apprenti à tous les rites.

« J’ai trois ans, Vénérable Maître et par cet âge symbolique je me fais reconnaître et me définis. »

.                                                                                                                                 4

Si la Lune est l’émotivité, osons vivre pleinement nos émotions dans ce monde matérialiste et rationnel

Si la Lune est le rêve, osons rêver d’un monde plus juste et plus solidaire où la Femme aurait une place pleine et entière.

Et comme le croissant de lune et quel que soit notre sexe, soyons tous lourds d’une grossesse qui accoucherait d’un monde où l’Homme serait le centre de nos intérêts.

 ​J’ai dit Vénérable Maître.

                                                                                                                                                                       

error: Content is protected !!